Frequentiel - Intégrateur expert en traçabilité

CERP Bretagne Atlantique utilise la RFID pour ne plus perdre ses caisses de livraison

Le leader français de la distribution pharmaceutique fait confiance à la solution RFID de Frequentiel pour ne plus perdre ses caisses de livraison

« Il y a quelques années, nous perdions entre 6 000 et 7 000 caisses de livraison tous les ans, avec des pertes estimées entre 50 000 et 60 000 euros. Depuis deux ans, nous n'en perdons presque plus, et nous avons atteint les objectifs de retour sur investissement du projet. »

— Philippe Ballouard, directeur de la supply chain du CERP Bretagne Atlantique

En résumé

  • Premier distributeur pharmaceutique français
  • Au service de plus de 2 000 pharmacies
  • Deux millions de lignes de commande préparées chaque mois

Enjeux

  • Respecter la réglementation concernant la traçabilité des lots médicaux.
  • Éviter les pertes de caisses en plastique.

Solution Frequentiel

  • Plateforme logicielle OCTO+ de traçabilité universelle à la pièce.
  • Apps mobiles OCTO+ pour faciliter le quotidien des collaborateurs.
  • Services Frequentiel experts en intégration logicielle et en RFID.
  • Solution Frequentiel d'intégration du matériel mobile et fixe.

Bénéfices

  • Une traçabilité précise en temps réel.
  • Une solution intuitive qui fait gagner du temps aux opérateurs.
  • Des pertes presque nulles, et de 50 000 à 60 000 euros économisés chaque année.

Comme tous les acteurs de son secteur, le CERP Bretagne Atlantique doit se conformer aux exigences réglementaires relatives à la traçabilité des lots de médicaments.

Le distributeur pharmaceutique, dont les activités sont réparties dans neuf centres logistiques entre Brest et Angoulême, livre 2 000 pharmacies, deux fois par jour. Son chantier traçabilité a commencé il y a quelques années.

« Nous avons décidé de diviser notre projet en deux parties », explique Philippe Ballouard, directeur de la supply chain du CERP Bretagne Atlantique. « D’abord, la traçabilité des caisses en plastique elles-mêmes, puis la traçabilité de leur contenu (références, destinataires, lots de médicaments et dates de péremption) à l’aide des codes Datamatrix 2D. »

Une solution simple et robuste

La première étape est désormais déployée. Deux millions de lignes de commande par mois sont ainsi préparées et chargées dans 80 000 caisses en plastique puis livrées aux pharmacies. Les caisses vides sont récupérées lors d’une tournée ultérieure. Si le CERP a décidé de passer à la RFID, c’est pour faciliter les inventaires en cas de retours. Avec un lecteur RFID, il suffit de quelques secondes pour identifier individuellement les caisses retournées, empilées les unes sur les autres.

« Nos processus sont relativement simples : nous cherchions une solution économique, robuste et durable, car les caisses subissent de nombreux chocs », explique Philippe Ballouard.

Frequentiel a été sélectionné pour intégrer le projet et Zebra a fourni les terminaux RFID. Le chantier a nécessité un investissement d’environ 200 000 €, dont 150 terminaux Zebra (code-barres et RFID) et des tags RFID (0,20 € ou 0,25 € pièce) plastifiés et résistants à la pluie, au soleil, à la chaleur et aux chocs.

Un retour sur investissement évident

Les résultats du projet parlent d’eux-mêmes.

« Il y a quelques années, nous perdions entre 6 000 et 7 000 caisses tous les ans, avec des pertes estimées entre 50 000 et 60 000 euros », explique Philippe Ballouard. « Depuis deux ans, nous n’en perdons presque plus, grâce à quoi nous avons déjà presque totalement amorti ce projet. »

Le système de traçabilité des caisses est également en cours de déploiement à La Réunion et sera prochainement disponible à Mayotte et à Tahiti. Dans les prochaines années, le système devrait s’étendre aux activités internationales de CERP Bretagne Atlantique en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Burkina Faso.